La pièce de ses états d’âmes

La-mort-de-N-ron recto

La Mort de Néron est une pièce de théâtre écrite par Félicien Marceau en 1956. Cette pièce a été présentée pour la première fois par une diffusion à la radio française en 1960 par Serge Régiani.

Néron s’est enfui et se réfugie dans une cave. Dans la campagne les légionnaires rôdent à sa recherche; la fin est proche et il le sait. En nous livrant ses secrets et ses états d’âme, Néron, le plus insolent des mortels, pense exorciser ses peurs.

________

Félicien Marceau 2

Un auteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s